0 Mon compte
Sélectionner une page

Février 2018. PAF part pour la Colombie à la recherche de nouveaux cafés. Grâce à un de nos contacts là-bas, il sera invité à une séance de dégustation (cupping) avec quelques producteurs et exportateurs locaux. C’est lors de cette séance qu’il fera la rencontre de Felipe Ospina, fondateur du projet Colors of Nature. Une complicité instantanée s’est développée !

Au centre du projet, on retrouve une ferme écologique et un moulin communautaire. Plusieurs producteurs participent également au projet. Colors of Nature est né du désir de Felipe de participer au développement social et économique dans les régions rurales de la Colombie. Mais c’est aussi un véritable laboratoire à ciel ouvert, une expérience vivante. Rien n’y est laissé au hasard. Plusieurs variétés exceptionnelles sont cultivées à la ferme dans le plus grand respect de la nature et de l’humain. Rare.

L’invitation

Au cours de la séance de dégustation, Felipe décide d’inviter Pierre-Alain à visiter la ferme et à rencontrer les producteurs.

Se rendre chez Colors of Nature constitue toutefois une épopée de plus trois heures. C’est après avoir gravi une «route» de terre à près de 2000 mètres d’altitude qu’on arrive enfin au paradis. L’endroit est magnifique. Du café partout. Et des gens extraordinaires.

Évidemment, nous avons eu le privilège de «cupper» plusieurs cafés de Colors of Nature. Aucun mauvais café. Juste du bon ! Tous surprenants, tous hallucinants. Des saveurs plus attendues, comme le caramel, et des choses plus surprenantes, comme la pomme verte.  Plusieurs de ces cafés ont d’ailleurs été lauréats au Cup of Excellence au cours des dernières années. Ces cafés sont pour la plupart vendus exclusivement au Japon et en Scandinavie. Nous sommes donc fébriles de pouvoir vous les faire découvrir à votre tour d’ici quelques mois.

Les voyages chez les producteurs font partie intégrante de la vision de Burned Hill. Ces moments privilégiés nous permettent de développer des relations durables avec eux et d’apprendre leurs méthodes de travail. Mais c’est aussi des moments pour échanger et collaborer avec les producteurs. Ces derniers désirent aussi connaître nos façons de faire et ce qui nous plait. La relation devient alors une véritable collaboration où tout le monde est gagnant. Et ça, ça nous fait sincèrement plaisir.